Pourquoi pratiquer le Yin Yoga

Dernière mise à jour : 29 nov. 2021

Dans notre monde où tout tourne à mille à l’heure, il est essentiel de prendre du temps pour se recentrer et évacuer le stress accumulé.

Pratiqué dans le silence le plus complet ou bien accompagné d’une musique apaisante, le Yin Yoga est une forme de yoga doux apportant de nombreux bénéfices sur la santé.

Dans cet article, nous vous présentons les origines du Yin Yoga, ses bienfaits sur le corps et l’esprit et quelques informations concernant le déroulement d’un cours.


L’histoire du Yin Yoga

Cette discipline douce et méditative s’inspire du Taoïsme et de la médecine traditionnelle chinoise.

Créé dans les années 1970 par Paulie Zink, le « Yoga Taoïste » a fortement contribué à son émergence. Toutefois, ce n’est qu’à partir des années 1990 qu’elle fut véritablement popularisée sous le nom de « Yin Yoga » par l’américain Paul Grilley.

À la différence d’autres formes de yoga, celui-ci ne vise pas à renforcer les muscles ou à améliorer l’endurance. Il s’attache à développer la souplesse, la flexibilité et la mobilité en douceur et à atteindre un état de méditation.

Il favorise ainsi un travail approfondi sur les méridiens, les chakras et les tissus profonds.

En Taoïsme, le « yin » fait référence à ce qui est stable, immobile et caché tandis que le « yang » met davantage l’accent sur ce qui est en mouvement et révélé.

De ce fait, par opposition à une pratique « yang », ce yoga réparateur se caractérise par une série de postures statiques et une forte attention portée à l’écoute de ses propres sensations.


Selon la tradition, le Yin Yoga repose sur trois principes fondamentaux :

  • 1er principe : Trouver sa propre limite et être attentif aux sensations ressenties.

  • 2e principe : Rester immobile et relâcher les muscles en synchronisation avec la respiration.

  • 3e principe : Tenir les postures longuement pendant 3 à 5 minutes afin d’atteindre un état de pleine conscience.


Quels sont les bienfaits du Yin Yoga ?

  • Un yoga relaxant pour l’esprit

Grâce aux postures tenues longuement et à une respiration profonde, cette forme de yoga favorise une sensation de relaxation intense et de détente.

Considérée comme une véritable parenthèse « zen » et un moment privilégié, cette discipline est un formidable outil d’introspection et de connaissance de soi. Elle permet, en effet, de se recentrer et favorise une réelle sensation de bien-être.

Par ailleurs, sa pratique régulière contribue à calmer le mental, à relâcher les tensions et à évacuer le stress. De plus, elle agit de manière vertueuse sur l’anxiété (1).

Sa pratique se traduit également par une nette amélioration de la qualité du sommeil et par une meilleure capacité de concentration au quotidien.

  • Un yoga thérapeutique pour le corps

Le Yin Yoga entraîne aussi des bénéfices sur le corps. En effet, sa pratique contribue à faire travailler une partie des muscles et des articulations ce qui permet d’améliorer de façon considérable la souplesse et la mobilité du corps.

De plus, malgré que cela soit une pratique plutôt douce il permet d’activer les muscles et de renforcer les ligaments, les tendons, les articulations et les fascias.

La pratique régulière de cette discipline permet également d’évacuer les tensions accumulées dans certaines région de notre corps comme les hanches et tout le long de la colonne vertébrale. L’élimination de ces tensions contribue à une réduction des douleurs et permet aux pratiquants de se sentir mieux.


Comment se déroule une séance de Yin Yoga ?

Saviez-vous que le Yin Yoga était constitué de sept postures phares ? Découvrez leurs spécificités.


Différentes postures

Cette discipline se compose de postures immobiles, généralement pratiquées au sol.

En Yin Yoga, il existe sept positions principales, appelées « archétypes ».

Chaque posture peut se décliner en une multitude de variations et intégrer l’utilisation d’accessoires comme un bolster, une couverture ou encore un traversin.

Les différentes positions sollicitent essentiellement la partie supérieure du corps et notamment les hanches, le bas du dos, le sacrum, les fessiers ainsi que la colonne vertébrale, les abdominaux et le fascia thoraco-lombaire.


Où pratiquer le Yin Yoga ?

Cette discipline se pratique essentiellement au sein de cours collectifs dispensés par des professeurs certifiés. Des séances sont régulièrement organisées dans des studios, des clubs ou encore des associations. Elles sont l’occasion parfaite pour apprendre les bases du yoga et pratiquer cette technique méditative.

Par ailleurs, sachez qu’il est aussi possible d’approfondir sa pratique ou même de commencer le Yin Yoga chez soi. Pour cela, il est conseillé de s’installer dans une pièce calme où il fait assez chaud car la détente induite par cette forme de yoga peut avoir tendance à refroidir l’organisme.


Qui peut le pratiquer ?

Le Yin Yoga est une discipline complémentaire à une pratique dynamique comme l’Ashtanga ou encore la course à pied.

Comme il est particulièrement doux et lent, il est ouvert à tous ceux qui souhaitent accéder à un état de détente profonde et à une forme de méditation.

Ainsi, que vous soyez débutants, enfants ou encore athlètes de haut niveau, cette pratique sera bénéfique pour votre corps et votre mental.

Par ailleurs, il est également recommandé aux femmes enceintes qui souhaitent poursuivre une activité tout au long de leur grossesse.

Les personnes de nature stressée ou ayant des douleurs au niveau du dos et des hanches pourront aussi observer de réels changements suite à pratique régulière.


source https://www.enforme.fr/sport/yoga/yin/

photo @delphinejoly_yogaphotorama



19 vues0 commentaire